Journée Mondiale de la Santé Mentale à Saint Louis

Le lundi 10 octobre 2016, dans le cadre de la Journée Mondiale de la Santé Mentale, notre équipe Terres Rouges de Saint-Louis a organisé un événement au sein de ses locaux.  Nous avons profité de cette journée pour présenter les nouveaux aménagements de notre Centre d’Ecoute et d’Accompagnement Psychosocial (CEAP) : nouvelle porte d’entrée, nouvelle enseigne et une petite cour réaménagée pour la rendre plus accueillante encore !

Durant la matinée, un moment spécifique pour nos structures partenaires et les associations saint-louisiennes a été prévu. Nous avons ainsi reçu certains partenaires et professionnels du milieu associatif avec qui nous avons discuté du travail de Terres Rouges et de la place de la santé mentale à Saint-Louis.

Après ce moment d’échanges, une petite réception était prévue et nos invités ont participé au quizz géant concernant la santé mentale que nous avions préparé. Plusieurs questions de type “vrai ou faux” étaient placées à différents endroits de nos locaux. Ce quizz a permis à de nombreuses personnes de se confronter aux idées reçues qu’ils avaient de la santé mentale, d’approfondir leurs connaissances et d’échanger avec les intervenants de Terres Rouges sur ce sujet peu abordé au Sénégal.

L’après-midi, notre centre était ouvert à tous les Saint-Louisiens.
De nombreuses personnes du quartier sont venues visiter nos locaux et ont échangé avec nous sur la problématique de la santé mentale. De nombreuses femmes ont également participé à notre atelier “ Femme et santé mentale “, animé par notre collègue Aïda.

journe-sm-st-louis-moussa

Le bilan de cette journée fut très positif. De nombreux échanges, riches et intéressants, nous ont donné des pistes de réflexions quant à la mise en place de nouveaux projets. Cette journée a également permis à de nombreuses personnes du quartier de Ndiolofène de découvrir notre centre et nos activités. C’est ainsi que plusieurs suivis individuels ont commencé au Centre d’Ecoute et d’Accompagnement Psychosocial suite à l’organisation de cette journée.

staff-st-louis

Aïda Diop, Ella De Crée, Fanny Deprost, Moussa Kamara, Barbara Potten, Coline Renard

Le retour positif que nous avons eu sur l’organisation d’un tel événement nous a donné l’idée d’organiser, tous les premiers mardis du mois, un après-midi « porte ouverte » afin de permettre à la population de Saint-Louis de nous rencontrer autour d’un thé ou d’un café, tout en découvrant notre Centre et d’échanger sur certaines problématiques de la vie quotidienne. Avant chaque « porte ouverte », nous comptons informer les habitants via la distribution de flyers dans différents quartiers de Saint-Louis. Pour le premier après-midi porte ouverte, programmé le 1er novembre dernier, c’est le quartier de Ndiolofène qui était ciblé ! Le Centre d’Ecoute et d’Accompagnement se trouve précisément dans ce quartier, sans pour autant être connu de ses habitants ! Nous espérons donc, via cette action, toucher un maximum de personnes avec qui nous partageons la vie du quartier !

L’un des objectifs de Terres Rouges pour l’année 2016 a été de développer davantage les activités au sein du Centre d’Ecoute et d’Accompagnement de Saint-Louis. Pour le moment, la principale activité du Centre est d’offrir un lieu d’écoute aux personnes qui s’y rendent, notamment via la mise en place d’entretiens individuels. Cependant, l’étrangeté des notions comme: centre d’écoute, santé mentale, prise en charge psychosociale, psychologue… peut parfois rendre difficile l’action de pousser les portes de nos locaux ! C’est pourquoi la mise en place d’autres activités et l’animation du centre pourrait être une porte d’entrée plus facile pour permettre au grand public de bénéficier des services de Terres Rouges.

21

C’est ainsi que nous avons mis en place, chaque mercredi après-midi de 15h30 à 17h30, un moment consacré exclusivement aux enfants. Durant ces moments, nous organisons des activités diverses telles que des jeux, des discussions autour d’images (photolangage), des échanges autour de contes, etc. Nous souhaitons, via ces activités, offrir aux enfants un cadre sécurisant où la possibilité leur est donnée de s’exprimer au travers du jeu et de différentes activités. Ces moments suscitent beaucoup d’intérêt puisqu’une vingtaine d’enfants sont présents chaque mercredi. Il s’agit principalement d’enfants du quartier de Ndiolofène. Les activités rencontrent un tel succès qu’elles vont être maintenues durant l’année scolaire, alors qu’au départ il s’agissait seulement d’un projet mis en place pour les vacances scolaires !

Les commentaires sont fermés.