Urgence Humanitaire

Le coronavirus poursuit son expansion et touche maintenant l’Afrique. Le continent se prépare à affronter la pandémie avec de faibles moyens et des structures sanitaires bien plus fragiles que chez nous.

Au Bénin où Terres Rouges développe ses projets d’aide aux enfants des rues, la situation a pris une tournure très préoccupante. Les premières mesures prises par le gouvernement ont eu des conséquences immédiates sur les conditions de vie des enfants, des jeunes filles et garçons vivant dans la rue.

En temps normal, leur survie en rue repose sur l’économie informelle. Aujourd’hui, les petites activités qu’ils trouvent au grand marché et dans sa périphérie ont pratiquement disparu. Ils ne trouvent plus de quoi se nourrir et subvenir à leurs besoins les plus élémentaires. Par ailleurs, plusieurs structures de protection des enfants des rues ont décidé de fermer leurs portes en raison de la crise sanitaire, renvoyant tous ces jeunes à une vulnérabilité encore accrue durant la nuit. A ce jour, Terres Rouges est la seule structure qui offre encore des places d’abri aux enfants en danger, la nuit à Cotonou.

Depuis trois semaines, nos équipes font face à une urgence sanitaire exceptionnelle. Nous avons décidé de ne pas abandonner ces enfants et jeunes en détresse et de continuer à les accueillir malgré tout, en adoptant strictement toutes les mesures de protection, d’hygiène et de distanciation nécessaires, tant pour eux que pour notre personnel. La pénurie économique et la fermeture d’autres lieux d’hébergement poussent à nos portes des enfants qui ne trouvent nulle part où aller dormir et manger. Nous accueillons chaque soir une cinquantaine de jeunes garçons dans notre premier Dortoir de Nuit, prévu pour en recevoir trente en temps normal, et une trentaine de jeunes filles dans notre second Dortoir de Nuit, prévu initialement pour vingt places. Nous nous attendons à voir ce nombre encore augmenter dans les jours et les semaines à venir.

Notre équipe de sillonnage poursuit chaque jour un travail de plus en plus difficile de prise en charge directement dans la rue avec des jeunes totalement livrés à eux-mêmes. Nous avons mis en place des dispositifs spéciaux pour leur apporter de l’eau, des repas, des moyens de lavage et une continuité des soins infirmiers, en dépit des risques encourus.

A Cotonou, Terres Rouges s’organise pour une période de crise humanitaire d’au moins 6 mois. Toutes nos équipes sont motivées et se préparent avec beaucoup de courage à travailler dans ces conditions exceptionnelles.

A vous qui connaissez Terres Rouges, nous vous demandons d’être à nos côtés avec votre soutien financier durant ce moment d’urgence humanitaire.

Vous comprenez certainement que pour assurer l’hébergement de ces jeunes en plus grand nombre, pour les nourrir, les protéger et les soigner, nous faisons face à des augmentations importantes de dépenses en nourriture, équipement, hygiène, soins médicaux et infirmiers.

Nous allons aussi augmenter le nombre de travailleurs dans nos équipes pour assurer temporairement un accueil supplémentaire de jeunes vulnérables qui ne trouvent plus de lieux de sécurisation.

Au-delà de ces frais liés à un fonctionnement inhabituel, nous devons trouver des réponses immédiates en termes d’infrastructures pour augmenter notre capacité d’accueillir et de soigner.

Il s’agit de travaux que nous avions déjà programmés pour un avenir proche. Dans le contexte actuel, ils ne peuvent plus attendre. Les deux principaux travaux que nous allons mettre en œuvre au plus vite sont :

  • Des transformations du bâtiment Dortoir de Nuit pour garçons et la construction d’un espace polyvalent (cuisine, salle communautaire) qui permettront d’augmenter le nombre de places d’accueil et d’organiser une vie communautaire pour un plus grand nombre de jeunes. 
  • La construction d’une infirmerie sur le site du Dortoir de Nuit filles pour permettre les soins infirmiers et médicaux de tous les jeunes accueillis à Terres Rouges. Ce dispensaire assurera également une continuité de soins pour tous les enfants continuant à vivre en rue qui ne trouvent plus aujourd’hui aucun lieu pour être soignés.

Pour faire face à ces conditions d’urgence humanitaire, Terres Rouges voit son budget de l’année augmenter de 45.000 euros. C’est la raison de notre appel à votre soutien.

Votre versement peut être fait sur le compte « Les amis de Terres Rouges ». Numéro de compte : BE10 0000 0000 0404 (BIC : BPOTBEB1)         Communication structurée : +++015/1470/00038+++

Les versements de 40,00 euros et plus seront déductibles fiscalement. Une attestation sera envoyée par la Fondation Roi Baudouin qui gère notre compte.

Au nom des centaines d’enfants et de jeunes garçons et filles dont nous nous occupons chaque jour, au nom de tous nos travailleurs sur le terrain, je vous dis déjà un immense merci.

Eric Messens

Directeur de Terres Rouges

 

Terres Rouges

Terres Rouges a pour objectif la réalisation de projets de coopération en partenariat avec les pays «du sud».

NOTRE ACTION

Terres Rouges est une association belge fondée en 2008. Elle est active en Afrique de l’Ouest, actuellement au Bénin et au Sénégal. Nos projets portent sur l’aide aux personnes les plus vulnérables, tout particulièrement les jeunes en situation difficile, et les enfants en danger dans la rue. Nous répondons à leurs besoins de base, en privilégiant toujours une approche psychosociale, un accompagnement qui s’appuie sur les ressources personnelles de l’enfant ou du jeune tout en tenant compte de ses difficultés et des stratégies qu’il a mises en place par lui-même.
 

NOTRE PHILOSOPHIE

Ces projets sont élaborés en collaboration avec les acteurs locaux: co-construction des actions avec les structures locales, appui intellectuel (formation, échanges d’expériences) logistique et financier. Le but final est l’autonomisation des structures mises en place dans le respect des contextes sociaux et culturels.
 

NOS OBJECTIFS

  • assurer l’accueil et la prise en charge générale des enfants en situation d’exclusion dans nos propres structures (centre résidentiel et dortoir de nuit), en veillant tout particulièrement aux aspects psychosociaux de cette prise en charge.
  • avec nos équipes mobiles, assurer l’appui et le renforcement des capacités du personnel socio-éducatif des institutions partenaires sur le volet spécifique de la prise en charge et de l’accompagnement psychosocial.
  Coordonnées

Terres Rouges
15 rue Frémineur
1170 Bruxelles

  Contacts
  Facebook

  Vidéos

Reportage Terres Rouges ASBL

Dans le cadre de sa collaboration avec notre association au Bénin, Médecins du Monde Belgique a réalisé un film documentaire qui présente le projet et l’action de TERRES ROUGES avec les enfants en danger dans les rues à Cotonou.

ONG Terres Rouges - Aide psychosociale aux enfants des rues du Bénin

Terres Rouges a mis en place quatre projets à Cotonou depuis 2008 : Un centre d'accueil de jour : une cinquantaine d'enfants et adolescents sont accueillis ou suivis régulièrement pare l'équipe du centre.

ONG Terres Rouges - Aide psychosociale aux enfants des rues du Bénin

Terres Rouges a mis en place quatre projets à Cotonou depuis 2008 : Un centre d'accueil de jour : une cinquantaine d'enfants et adolescents sont accueillis ou suivis régulièrement pare l'équipe du centre.